Toujours pas de tennis de table au club

La salle est toujours fermée.

Chers adhérents, il n'y aura pas de tennis de table jusqu'à la fin de la semaine. Espérons un retour à la normale pour le lundi 3 décembre.

 

Le président du Tampon T.T.

Marc DUBOURDIEU

Entrainements annulés cette semaine

Vous ne pourrez pas jouer au tennis de table cette semaine.

 

Nous avons en effet décidé d'annuler tous les entrainements jusqu'à vendredi soir inclus. Cela concerne aussi les séances des jeunes du mercredi après-midi. Nous espérons que tout pourra rentrer dans l'ordre dès la semaine prochaine.

 

Le président du Tampon Tennis de Table

Marc DUBOURDIEU

Ile et club ... à l'arrêt.

Nous sommes toujours en "pause forcée".

La situation ne change guère depuis la semaine passée, ... hélas pour notre activité. Normalement un journée de championnat, la 6ème, est programmée cette semaine. Déjà que la 5ème a été très perturbée, nous risquons de devoir rattraper deux tours de championnat d'ici mi décembre ...

La Ligue arrêtera sans doute une décision demain et nous vous tiendrons au courant de l'évolution de la situation, au moins pour le championnat.

 

Le président du TTT

Marc DUBOURDIEU

Pas de tennis de table ce soir !

Les entrainements de ce lundi 19 novembre annulés.

 

En raison des évènements se déroulant actuellement dans notre île et plus particulièrement dans le quartier des Trois-Mares, nous préférons annuler la séance des adultes en loisir. Il en sera peut-être de même pour les jours à venir et nous vous invitons à consulter le site du club qui vous fournira les informations nécessaires.

A très bientôt !

Les séances restent suspendues

Pas de reprise des séances en ce début de semaine.

 

La situation n'évoluant pas, le CA du TTT a décidé de ne pas laisser reprendre les séances d'entrainement en ce début de semaine. Nous referons un point pour mercredi.

Prenons notre mal en patience.

Bien cordialement.

Marc DUBOURDIEU, le président du TTT.

Une attente enfin récompensée.

 Elles étaient impatientes, avides, en larmes pour certaines, mais les voila enfin récompensées ses groupies !

 

Journée N°5, déplacement de la Une tamponnaise dans la capitale. Défaite 8 à 3, mais le clou reste LE compte-rendu. J'en vois qui trépignent, d'autres qui se disent que l'intro est trop longue et d'autres encore qui pensent qu'au Tampon on est, au mieux un peu "perchés", au pire complètement débiles ! Qu'on se rassure, les deux adjectifs nous conviennent parfaitement, on les assume.

 

Face à l’annonce des blocages des routes pour le samedi, pas d’autre choix que de jouer le jeudi soir !

Philippe avec son tee-shirt « Frère métis Burger » récupère David à l'école de Bras de Pontho, puis me récupère sur la route, puis au gymnase, puis non chez moi… Un déplacement géré de main de maître. 

Nous déposons son Food-truc (ou CENSURE du WEBMESTRE, je sais plus comment on dit) en face de la police municipale. Puis nous traversons, tels 3 garçons dans le vent,  la rue principale du Tampon. Les gens se retournent sur notre passage ! On entend même quelques applaudissements, deux trois hooouuurraaa, des coke a zot, puis aussi des bonnes chances et même un revenez nous vite et en vie.

Nous sommes en vue de la célèbre grande surface ou nous devons retrouver notre chauffeur du jour (Daniel ayant du boulot ! ): Patrice Malherbe, alias le transportateur.

La BM est la. Blanche. Gonflée à bloc ! on va essayer de rien péter voir pas péter dedans du tout!! C’est un peu nos mauvaises habitudes depuis qqes saisons. Daniel sait de quoi je cause, une fois on brise le coffre, une fois la planche arrière, une autre fois la ceinture parfois c’est le siège qui bouge plus et qui put… Une vraie épave la pauvre caisse du grand DADA…Tout ceci de notre faute !

Mais la, si on veut remonter une autre fois dans le fameux véhicule, ou même tout simplement arriver à ST DENIS ! Il ne faut pas faire les marioles ! Patrice a vite fait de déclencher un coup de pied retourné ou alors son bon vieux coup de boules. Dévastateur!

Philippe nous sort sa phrase fétiche : « chez Frère métis Burger viens déguster les meilleurs burgers de l’île » mais qu’il est mal placé, juste à côté du chauffeur. C’est lui qui risque de le prendre, le gros coup de boules à la MALHERBE ! Ça va faire boum boum pauvre BECKER !! Recoiffe toi d'ailleurs car ta raie est défaite.

Changement d’itinéraire de dernière minute, le transportasoeur a des consignes et ne passera pas par l’ouest de peur de prendre des galets dans la carrosserie. On va passer discret par les Plaines.

 Le monstre se met donc en route. 380 chevaux sous la capote, ça va donner ! Fermiers des hauts, rangez vos poules.

Averel MOUQUET demande « c’est une diesel ta voiture ? Pourtant, elle ne fait pas de bruit ! »

Imbécile d'entraîneur ! lui dit Patrice. Une caisse à 120 000 euros tu crois que ça fait un bruit de tracteur ! Crétin, dit David : Ce n’est pas comme tes caisses pourries ça ! Un simple pneu vaut ta voiture ! Et Philippe en cœur : « chez Frère métis Burger tu mangeras les meilleurs burgers de l’île »

Ok, ok… J’ferme ma bouche.

Mais je n’y arrive pas ! hé les gars, on met de l’essence ? C’est 30e pour le déplacement.

Avec 30e on ira peut être jusqu’au 17ème Km.  Un Aller/Retour ST DENIS c’est 300e me dit Patricio

Putain quand le grand patron va voir la facture ! 

Philippe toujours au taquet : « chez frère metis burger,  c’est beaucoup moins cher, et c’est un vrai restaurant en face du lycée Paul Hermann ! »

La carte bleue est brûlante. Elle refroidira sur la route. Comme je ne sais pas où mettre mon chewing-gum et qu’on m’a dit de la fermer, je soulève mes pieds et je le planque sous le tapis ! Ça sent le cuir tout ça. Ce n'est pas grave, un coup de brosse et ce sera propre, ça l’occupera notre retraité milliardaire. hihi

Patrice nous met une musique qui bouge vraiment à donf pour booster Philippe fatigué avec ses interventions pubs. Un air Rock’n’roll de Richard CLEYDERMAN. Terrible. Je m’endors. 1 heure après réveil en Bip Bip, eh !!  Y a la télé dans la voiture. Je regarde l’écran et je vois un mur ou il y a marqué gymnase des deux Canons. Bizarre ce film. On est arrivé dit Patricio !

On récupère nos sacs, putain le coffre s’ouvre tout seul comme dans la pub ! Terrible.

Enfin, ça marchait bien avant que Dave ne referme violemment le coffre de son bras  bionique ! y a un bouton dit patrice en pleurant, mais trop tard… Tiens un mouchoir.

Les joueurs du TTT pénètrent chacun leur tour, je passe en premier (Je précise dans la salle de ping ! ouf ça rassure le lecteur et le président).

Philippe demande avant de s’échauffer je peux jouer avec mon tee-shirt : « chez frère metis burger » ?

Je reprends mon ton de capitaine et avec éloquence : 

Non Fifi ! écoute ça!

« Soldats, les zamours !

Revêtons en ce  jour, nos plus beaux apparats !

Parons-nous pour le combat, de nos plus beaux atours ! »

David précise je n’ai jamais joué  à Tours, mais j’ai fait le tournoi de joué-les -tours ! oui ok.

Patrice a décidé de ne pas s’échauffer avec nous à la table. Il préfère placer une soumission à l’entraîneur de JU-JITSU sur le tatami à côté des tables de ping !  Le pauvre homme n’en peut plus, il frappe avec sa main sur le sol  et hurle : Ouille ! Ouille il m’a mordu ! Mais non rétorque Patricio, je lui ai juste fait le célèbre coup de (la) boule !

Oui et il a gagné car il a mangé un super BURGER dans le meilleur restaurant de l’île : Frère Métis Burger qui se trouve au 96 rue Luc LORION à ST PIERRE !! nous dit Philippe, c’est important les précisions pour bien situer l'action.

Le match débute.

David prend un set à Maxime MYKOLOV. Patrice ne trouve plus sa casquette de chauffeur pour le retour, Philippe cède un point sur Oumar et reprend un point sur Nicolas ALAVIN. 27 ans que Philippe a le même classement. Kris qui n’a pas pêché depuis longtemps prend quand même un homard et un alevin.

8/3 au final on boit un coup avec les Aiglons. Le retour se fera dans la douceur. Philippe qui a faim nous dit que c’est dommage d’être si loin sinon on aurait pu manger chez … Ils font aussi des supers bons cookies si on ne veut pas de burger fait maison ! Les meilleurs de St pierre et voir même peut être de la terre…

Patrice nous dépose. Il remercie Philippe pour le don de l’autocollant publicitaire qu’il collera bien évidemment sur le pare brise de la Béhème (il n’a pas encore vu ceux collés sur ses portières...).

Je rentre, il est tard. Il faut faire l’article, mais de quoi vais-je parler ? Ma femme me réconforte : l’aspiration viendra surement dans la nuit ! Cool alors… (WEBMESTRE : on la laisse celle-là. je suis de bonne humeur, mais c'est la dernière de l'année)