TOP 12 Féminin

Le TOP 12 Féminin de cette saison 2017/2018 s'est déroulé ce dimanche 4 février à St André.

Et l'on peut dire qu'il a fait déjà couler beaucoup d'encre, ce qui signifie au niveau numérique, qu'il a déjà engendré un nombre assez élevé de messages. Pourquoi ?

On va encore accuser certains clubs (dont le TTT bien entendu) de faire de l'obstruction voire instaurer un climat délétère permanent. A la simple analyse des faits, il y a de quoi se poser un certain nombre de questions.

En premier lieu la communication de Ligue a été plutôt "light", mais ça c'est une constante. On apprend qu'un TOP a lieu (parfaitement programmé dans le calendrier général), qu'il concerne désormais 12 et non 16 filles, ce qui peut se concevoir au vu des effectifs féminins de notre Ligue et que trois Wild-Cards sont disponibles pour des joueuses qui mériteraient d'être rattrapées ou relancées. Jusque-là, pas grand chose à dire. Mais la communication s'arrête là et aucun club de la Ligue ne connait ensuite la composition de ce TOP 12. Ce sont Clémence et Audrey, blessées depuis de nombreux mois, qui sont intégrées.

Là où le bât blesse c'est que le JA fait se dérouler les parties suivant l'ordre occupé par les Dames dans la poule de 12 joueuses. Une simple précaution aurait été de faire jouer, à l'instar de ce qui se fait dans le TOP Hommes, les filles du même club en premier. C'est tout simple, tout bête et surtout ça désamorce toute possibilité de discussion par la suite. Car, ce qui devait arriver, arriva, deux joueuses de la Cresso et deux du Tampon se sont rencontrées lors du dernier match, avec des conséquences évidentes pour le classement final de cette compétition.

On ne reproche rien aux Filles ; ce n'est pas de leur faute si on leur impose les rencontres dans cet ordre. Et on sait la compétition suffisamment longue et fatigante.

En revanche si la Commission sportive a réellement débattu de cette organisation, à deux jours de la compétition, avec l'aide de deux autres conseillers de Ligue, il y a de quoi s'interroger. Et ce ne sont pas les longues explications qui ont été avancées qui peuvent masquer le manque de préparation et de ligne directrice claire, indispensables à la tenue d'une telle compétition qui qualifie directement la première aux Championnats de France.

Si vous ne le saviez pas, je vous le rassure, les clubs non plus !

Foin de tout ce qui précède, il est temps de féliciter Clémence HOAREAU qui aura parfaitement géré sa journée. Elle s'impose devant sa camarade de club Doriane LE BAIL. C'est un beau retour après une longue absence. Gwendoline DUBOIS du TTT nous sort une superbe journée puisqu'elle finit avec le même nombre de victoires que Doriane. Elle est juste un brin malchanceuse sur le coup.

Notons qu'Annaëlle ETHEVE accroche une très belle 6ème place, juste derrière Audrey PICARD. Notre Nisha ALLAIN finit 7ème, devant Emilie HOAREAU qui visiblement n'a pas réussi cette compétition.

Bravo à toutes ces Dames et Jeunes Filles. La prochaine grande explication interviendra lors des Championnats de la Réunion Individuels

Tous les résultats ici.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir